Skip to main content

Congrès Parexemple à Olten

En collaboration avec toutes les organisations partenaires, il a été défini très tôt que parexemple était un programme qui voulait s’adresser au public. Un congrès devait être un premier pas vers cet objectif. Ainsi, des acteurs de différents secteurs (par exemple des représentants de l’économie, des assurances sociales et du secteur des NPO) doivent discuter des changements actuels sur le marché du travail et définir des solutions concrètes pour le domaine de l’intégration professionnelle.

Début septembre, le premier congrès de parexemple a eu lieu. Le café de bienvenue a déjà donné lieu à des discussions passionnantes – si bien que la réunion a commencé avec cinq minutes de retard – mais dans une bonne ambiance. Après la résolution de la question des mystérieux badges (à la place de la position et de l’organisation, on peut coller ses propres compétences), les cinq organisations partenaires se sont présentées au cours de présentations de 5 minutes. Ensuite, les participants aux différents projets ont pris la parole : d’une jardinière qui exerce son travail avec passion chez Wörking et guide des personnes, à l’ancienne gestionnaire d’événements qui se mettent à son compte dans le domaine du traitement de la douleur, en passant par une artiste qui participe aux projets de la HUB Neuchâtel et une participante de Crescenda qui s’est mise à son compte avec la coopérative Flexifeen. Les interventions étaient personnelles et touchantes et ont mis en évidence les opportunités des projets, mais aussi les difficultés du système. Trois questions ont ensuite été abordées dans le cadre d’un Worldcafé. La première question se concentrait sur la promotion du volontariat dans le secteur du marché du travail, la deuxième était davantage axée sur la collaboration avec les services d’orientation et la dernière question portait sur la mise en pratique au quotidien des enseignements tirés de la conférence.
(Curieux de savoir ce qui est sorti ? cliquez ici pour le protocole photo DE)

La conférence a été complétée par une contribution d’Annie Mwila Tambwe, une participante de l’organisation Crescenda, qui a présenté son idée de projet. Son objectif est de mettre en place une plateforme d’apprentissage en ligne pour les élèves au Congo. Pour la réalisation du projet, elle collecte des fonds via une plateforme de crowdfunding.

Lors de la table ronde finale, les points centraux ont été repris et discutés, et les questions du public ont été clarifiées. Les réactions ont montré que la conférence a été un grand succès.

Parexemple ist ein nationales Programm
für neue Zugänge zum Arbeitsmarkt. 

Impressum | Datenschutz | Medienpakete

Koordiniert vom Grundlagenwerk AG
Dorfstrasse 21, 4612 Wangen b. Olten
062 293 08 08 hey@parexemple.ch

Initiiert durch DROSOS STIFTUNG
drosos.org

Parexemple est un programme national
pour de nouveaux accès au marché du travail. 

Impressum | Confidentialité | Packs média

Coordonné par le Grundlagenwerk AG
Dorfstrasse 21, 4612 Wangen b. Olten
062 293 08 08 hey@parexemple.ch

Initié par DROSOS STIFTUNG
drosos.org